Comment estimer un local commercial ?

Comptez-vous vendre ou acheter un local commercial et aimerez-vous connaître sa valeur avant de faire la transaction ? Vous devez alors considérer plusieurs éléments. Voyons aujourd’hui 4 critères pour bien évaluer un local commercial à son juste prix.

Critère n° 1 : L’emplacement des murs commerciaux

L’emplacement d’un local commercial est une variable qui joue beaucoup dans l’estimation de sa valeur. Pour un local qui se trouve dans une zone commerciale ou touristique, sa valeur sera forcément plus élevée que celle d’un local se situant dans un lieu moins fréquenté. D’une rue à l’autre d’un centre-ville, le niveau de fréquentation n’est pas en effet le même.
L’environnement général est aussi à considérer. Un lieu accueillant et dynamique assure un meilleur chiffre d’affaires, ce qui augmente la valeur des murs commerciaux. Pas étonnant alors qu’une ville avec un solde migratoire positif ait des locaux commerciaux beaucoup plus chers.

Critère n° 2 : La rentabilité de l’activité

Pour estimer correctement la valeur des murs commerciaux, vous devez tenir compte de la rentabilité de l’activité envisagée dans les locaux.
Notons que les moyens marketings mis en œuvre par une enseigne connue sont différents de ceux des simples commerçants indépendants. La rentabilité de l’activité dépend donc de l’exploitant et des tarifs qu’ils appliquent.
Pour un local commercial sans occupants, il peut être difficile d’estimer la rentabilité de l’activité. L’astuce serait de se baser sur les bilans prévisionnels de l’activité. Considérez aussi la manière dont le chef d’entreprise gère ses achats et ses employés, car cela a un effet sur la rentabilité de son affaire.

Critère n° 3 : La surface du local

L’estimation de la valeur d’un local commercial prend en compte la superficie réelle et pondérée de celui-ci. Concernant la surface pondérée, elle englobe les zones n’ayant aucun lien direct avec l’activité comme le lieu de passage, la vitrine ou la cave.
Le plus simple est alors d’estimer la valeur des murs commerciaux au prix du mètre carré tout en considérant la nature du local.

 

 

 

 

 

Critère n° 4 : Le confort des locaux

Le confort des locaux permet d’ajouter une plus-value à un bien commercial et d’augmenter ainsi sa valeur. Les biens en étages avec un ascenseur sont très prisés. C’est également le cas des locaux bien isolés et dotés d’une climatisation ou d’espaces de stockage.
Le confort peut aussi être conditionné par l’existence de dispositif anti-incendie, de sortie de secours, de grilles antieffraction ou par l’état des locaux. Nécessite-t-il ou non des travaux de rénovation ?

Related Post