5 questions à se poser avant de louer un local commercial

local vide

Il n’est pas simple de trouver des locaux commerciaux. Avant la signature du bail de location, vous devez vous poser quelques questions concernant la nature des travaux à faire, le montant du loyer ou la conformité du logement avec votre activité. Pour éviter de faire des erreurs, retrouvez alors ci-dessous quelques interrogations qui vous aideront à décider du type de local commercial à louer.

Quelle est la durée de votre bail commercial ?

signature d'un contratAvant de commencer à rechercher un local commercial à louer, sachez que tous les baux commerciaux doivent respecter la règle du bail 3-6-9. En des termes simples, il est possible pour le locataire, c’est-à-dire vous, de donner congé tous les 3 ans à votre propriétaire. En revanche, ce dernier ne peut vous le donner avant au moins 9 ans. Lorsque vous signez un contrat de bail commercial, cela vous engage en effet pour une durée minimum de 9 ans.
Outre cela, la location des locaux commerciaux a également un avantage significatif. Les loyers sont plafonnés durant toute la période de l’engagement. Il n’y aura pas de risque d’une subite augmentation de leur montant sauf si celui-ci est réévalué tous les 3 ans selon les indices de l’INSEE.

Quelles sont les différentes clauses du contrat ?

des documents et un styloL’une des caractéristiques d’un bail commercial est la souplesse de ce contrat. Celui-ci contient de nombreuses clauses, ce qui est le contraire d’un bail locatif.
Avant la signature du bail qui vous permet de louer un local commercial, vous devez alors rester attentif à toutes les clauses existantes. Certaines présentent des avantages pour vous, le locataire, tandis que d’autres sont plutôt contraignantes. Au moindre doute sur la compréhension de votre contrat de bail, rapprochez-vous d’un professionnel pour être sûr que ces clauses ne risqueront pas de vous nuire. Parfois, certains propriétaires ont inséré des clauses qui leur sont favorables, mais qui peuvent porter préjudice au locataire.

 

 

 

 

Quel est le prix du loyer de votre local commercial ?

Vous déterminez le montant du loyer de votre futur local commercial durant sa recherche. Toutefois, un loyer trop élevé peut considérablement porter préjudice à votre business.
Dans tous les cas, le propriétaire définit ce montant selon quelques critères. Tout d’abord, l’emplacement géographique est un facteur très important. Un fonds de commerce qui se trouve dans l’hypercentre d’une ville est souvent proposé à un tarif plus élevé que celui en périphérie. Puis, il considère également l’usage du local. Certains locaux se destinent uniquement à une activité, alors que d’autres s’ouvrent à tout type de commerces. Bien évidemment, le prix du loyer sera plus onéreux dans ce cas.
Enfin, vérifiez s’il existe une clause de recettes dans le contrat. Certains baux commerciaux déterminent le montant du loyer selon le chiffre d’affaires du locataire. Cela pourrait vous porter préjudice.

Le local s’adapte-t-il à votre activité ?

des chaises et une grande tableL’une des conditions à prendre en compte pour bien choisir votre futur local commercial est sa conformité avec votre activité. Pour ouvrir un restaurant par exemple, il faut une pièce avec une taille adaptée.
En outre, le choix de l’emplacement est déterminant selon votre activité. Prenons le même exemple, un restaurant implanté dans une zone résidentielle ne sera pas très fréquenté. De même, si vous pensez à ouvrir une boulangerie, il est préjudiciable de vous installer dans un lieu où il y a déjà une ou des boulangeries.
Si vous avez du mal à dénicher la perle rare, vous pouvez toujours vous tourner vers une agence immobilière du secteur recherché. En effet, trouver le bon local commercial pour votre activité est sans doute un véritable casse-tête.

Quels travaux devrez-vous réaliser ?

des ouvriers en train de travaillerPendant la recherche des locaux, vous allez certainement trouver des logements qui exigent certaines rénovations à court terme ou à moyen terme, voire à long terme. En fait, il est souvent requis de refaire la peinture et le ravalement d’une façade ou de revoir l’étanchéité de la toiture. Il faut souligner que ces travaux doivent être énoncés de manière précise dans le contrat de location. Vérifiez donc s’ils sont réellement nécessaires à votre business.
Dans le cas contraire et s’ils sont importants, vous pouvez demander au propriétaire de s’en charger et de le préciser dans le contrat. Surtout, évitez de signer aveuglément un bail au risque de devoir payer pour la réalisation des travaux importants qui sont inutiles pour votre activité.

Related Post